DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Port-au-Prince, un bidonville géant où prolifère le choléra

Vous lisez:

Port-au-Prince, un bidonville géant où prolifère le choléra

Taille du texte Aa Aa

Plus de 580 personnes sont mortes depuis l’apparition de la maladie mi-octobre dans le nord d’Haïti.
Elle sévit désormais dans la capitale. On y signalait hier un premier mort et 73 malades.
Les mauvaises conditions d’hygiène dans les camps de réfugiés victimes du séisme il y a 10 mois font craindre le pire, selon le docteur Jon K. Andrus, représentant de la branche américaine de l’OMS: “Port au Prince dans son ensemble est un énorme bidonville urbain avec peu d’eau et des conditions sanitaires pauvres, c’est donc un terrain idéal pour une rapide propagation du choléra.”
Dans les hôpitaux du pays, 9000 personnes sont traitées pour des diarrhées sévères, symptômes du choléra. Et cette malédiction de plus pour l‘île martyre, on la doit aux volumes d’eau, vecteur de l‘épidémie, accumulés lors du passage d’un ouragan la semaine dernière.