DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police britannique dépassée par une manifestation étudiante

Vous lisez:

La police britannique dépassée par une manifestation étudiante

Taille du texte Aa Aa

Une poignée de policiers britanniques a été dépassée par la manifestation étudiante de mercredi à Londres. Près de cinquante mille personnes sont descendues dans la rue pour protester contre l’augmentation des frais d’inscription à l’université.

Un peu plus de deux cents agents étaient mobilisés pour l’occasion. Résultat : débordements en cascade et le saccage de la Millbank Tower où siègent les conservateurs au pouvoir.

Trente-deux jeunes ont été interpellés. Une dizaine de personnes ont été blessées, des policiers pour la plupart.

La police affirme avoir été surprise par le mouvement. Etonnant pour les organisateurs qui ont fait campagne durant des semaines sur les réseaux sociaux en ligne afin de mobiliser un maximum de personnes.

Le chef de la police métropolitaine londonienne s’est dit embarrassé en raison du manque de préparation de ses troupes. Pour calmer les esprits, au beau milieu des violences certains policiers ont posté des appels au calme sur Twitter, sans grand résultat.