DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haiti : l'épidémie de choléra progresse

Vous lisez:

Haiti : l'épidémie de choléra progresse

Taille du texte Aa Aa

Le bilan de l‘épidémie de choléra qui frappe Haiti depuis mi octobre continue sa progression. On parle maintenant d’au moins 800 morts et plus de 11.000 personnes hospitalisées. Et 200 000 Haitiens risquent de contracter la maladie selon les Nations Unies.

Un fléau de plus pour ce pays de 10 millions d’habitants parmi les plus pauvres de la planète, et incapable de lutter seul contre la première épidémie de choléra à frapper ici depuis un siècle.

On le sait, après le séisme du 12 janvier dernier, les conditions de vie misérables dans les camps surpeuplés favorisent l‘évolution de la maladie, que propage l’eau sale.

Et la situation a encore empiré avec les inondations dues au passage de l’ouragan Tomas le mois dernier.

C’est l’ensemble de la population qui est menacée. personne ici n‘étant immunisé contre le choléra.

“On doit compter sur nous mêmes, on achète des tablettes de chlore pour nettoyer l’eau que nous buvons, on n’a aucune aide du gouvernement “ dit cette femme.

Comment garder l’espoir dans de telles conditions. Beaucoup se demandent pourquoi un an après le séisme, la situation des Haitiens reste tellement chaotique. Port-au-Prince reste un champ de ruines et l’on estime à 1,3 millions le nombre de sans- abris qui s’entassent dans les camps.

Plusieurs milliers de personnels humanitaires sont sur place, mais sur les dix milliards de dollars promis par la communauté internationale après le séisme, une petite partie seulement a été débloquée.

Dans ce contexte, le pays se prépare à des élections. Malgré l‘épidémie, les autorités se mobilisent en vue des élections présidentielles et législatives du 28 novembre. Et pour beaucoup de Haitiens, la priorité du gouvernement devrait être la reconstruction du pays, et non pas la campagne…