DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau souffle pour l'Irak?

Vous lisez:

Un nouveau souffle pour l'Irak?

Taille du texte Aa Aa

Le calme était de mise dans les rues de Bagdad ce vendredi, comme si l’Irak reprenait un nouveau souffle après cet accord conclu entre les trois grandes communautés irakiennes. Après huit mois de blocage, elle vont désormais se partager le pouvoir.

Cette avancée a été saluée par la communauté internationale. Quand à ce qu’en pensent les irakiens eux -mêmes, “Je souhaite que tous les blocs politiques acceptent de servir l’Irak et le peuple irakien. La formation prochaine d’un nouveau gouvernement arrive à temps et l‘élection du Président irakien est une bonne nouvelle”, dit l’un d’eux. Pour un autre, “la naissance d’un nouveau gouvernement est aussi la naissance de nouveaux complots entre les blocs politiques dont la victime sera l’innocent peuple irakien”.

Ainsi, le Président de la République reste le kurde Jalal Talabani. Il a été réélu pour quatre ans lors d’une séance au Parlement boycottée par des dizaines de députés.

Le Chiite Nouri al-Maliki est reconduit comme Premier ministre, il a 30 jours pour former un gouvernement d’union nationale. Enfin, à la tête du parlement irakien a été élu le sunnite Oussama al-Noujaifi, issu des rangs du bloc Irakia de l’ancien Premier ministre Iyad Allaoui.

Ce pas en avant est important pour l’Irak, tout comme les difficultés qui restent à surmonter, tant les désaccords entre ces communautés sont grands et ancrés.