DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aung San Suu Kiy, libre, salue ses partisans


Birmanie

Aung San Suu Kiy, libre, salue ses partisans

Aung San Suu Kiy est sortie de sa maison pour aller saluer les milliers de Birmans qui attendaient ce moment devant la grille. Ils se sont précipités pour célébrer cet événement et voir la Prix Nobel de la paix qui était assignée à résidence depuis 7 ans.

Elle est apparue souriante, en bonne santé, et a crié à la foule : “Nous devons travailler ensemble à l’unisson”, avant de donner rendez-vous à tous dimanche, au siège de son parti dissous, la Ligue nationale pour la démocratie.

Elle est ensuite rentrée dans sa maison, mais des milliers de ses partisans sont restés assis devant la propriété, applaudissant et brandissant le portrait de celle qui incarne l’espoir de la démocratie.

Ecartée du pouvoir après l’annulation de sa victoire aux législatives en 1990, l’opposante, âgée de 65 ans, a passé 15 des 21 dernières années en détention.

Sa libération était jugée imminente depuis vendredi, alors que sa dernière condamnation arrivait à son terme. Les capitales occidentales ont beaucoup critiqué le régime pour ne pas avoir libéré Aung San Suu Kiy avant les élections législatives les premières depuis 20 ans remportées par le parti de la junte au pouvoir dimanche dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Aung San Suu Kiy libre après 7 ans de résidence surveillée