DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aung San Suu Kyi reprend le flambeau contre le régime militaire

Vous lisez:

Aung San Suu Kyi reprend le flambeau contre le régime militaire

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de sa libération, depuis le siège de son parti où des milliers de birmans l’attendaient, elle a lancé un appel à l’unité des forces démocratiques du pays.

Après 7 ans de silence forcé, la parole de chef de file de l’opposition birmane était attendue. Et Aung san suu kyi n’a pas déçu.

Nobel de la paix 1991, elle a répété qu’elle refusait le recours à la violence, elle a appelé son peuple à ne pas désespérer.

Revirement d’importance, elle expliqué que si le peuple souhaitait que les sanctions internationales soient levées, elle entamerai un dialogue avec la communauté internationale.

A 65 ans, Suu s’est montré plus déterminée que jamais, déclarant aussi qu’elle deviendrait une vieille dame ordinaire le jour de l’avènement de la démocratie.

Semblant mettre de côté ces 20 dernières années privées de liberté d’expression, de mouvement, privées de sa famille, elle a par ailleurs déclaré qu’elle n’avait aucune rancune à l‘égard de ceux qui l’ont détenue.

Aung San Suu Kyi a été libéré hier, une semaine après des élections générales, remportée par la junte. C‘était le premier scrutin organisé depuis 20 ans en Birmanie.