DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Grecs votent, Papandréou pense à renégocier la dette

Vous lisez:

Les Grecs votent, Papandréou pense à renégocier la dette

Taille du texte Aa Aa

Peur de la sanction des électeurs pour ce second tour des élections locales?

Volonté d’alléger la pression sur la population grecque?

Juste après l’ouverture des bureaux de vote, le Premier ministre socialiste George Papandréou a fait savoir, qu’il envisageait renégocier l‘échelonnement du remboursement du prêt de 110 milliards d’euros. Ce prêt a été accordé en mai dernier par l’Union européenne et le FMI et il a été conditionné à une cure d’austérité sans précédent en Grèce.

Ce soir, Papandréou connaîtra le verdict des urnes. Et dès demain, lundi, il recevra des représentants du FMI, de la BCE et de l’Union européenne.

Cette troïka est justement chargée d‘évaluer les efforts d’assainissements des finances publiques de la Grèce, alors que le déficit doit être réévaluer à la hausse pour 2011.

Pour éviter un nouvel enflammement du pays, Papandréou a répété hier qu’il n’y aurait pas de nouvelles mesures contre les salariés ou les retraités, ni d’augmentation de taxes.