DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlusconi veut des législatives "à la carte"

Vous lisez:

Berlusconi veut des législatives "à la carte"

Taille du texte Aa Aa

Le président de la Chambre des députés italiens, Gianfranco Fini, et ses fidèles, vont quitter la coalition gouvernementale italienne ce lundi. Désormais minoritaire à l’assemblée, Silvio Berlusconi devra donc se soumettre à un vote de confiance qu’il remportera sans doute au Sénat mais pas obligatoirement à la chambre basse.

Par téléphone, le cavaliere rassurait dimanche ses partisans réunis à Milan en leur promettant que s’il perdait “le vote de confiance à la Chambre des députés, il y aurait des élections pour renouveler uniquement cette assemblée”.

Cette législative partielle devrait être validée par le président de la République italienne. Et s’il devait avoir lieu, ce scrutin ne serait pas forcément favorable à Silvio Berlusconi dont la côte de popularité est en baisse. Vraissemblablement ce n’est pas la vie privée très mouvementée du Cavaliere qui est en cause, mais la crise économique.