DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce conserve son objectif 2010 de déficit budgétaire

Vous lisez:

La Grèce conserve son objectif 2010 de déficit budgétaire

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre grec George Papandreou, en visite officielle en France ce lundi, en a certainement discuté avec son homologue français Nicolas Sarkozy. En dépit d’une révision à la hausse du déficit budgétaire grec à 15,4% du PIB l’an dernier, la Grèce affirme pouvoir ramener ce déficit budgétaire en dessous de la barre des 3% du PIB en 2014, conformément aux exigences de l’Union européenne.

Lundi, Eurostat, l’organisme statistique de Bruxelles a non seulement relevé le déficit 2009 de la Grèce mais aussi le montant cumulé de sa dette publique. Dans la foulée, le ministère grec des finances affirme lundi que le déficit pour 2010 passera bien à 9,4% du PIB comme annoncé auparavant.

Psychologiquement l’annonce dela révision en hausse du déficit budgétaire 2009 n’est pas fait pour réjouir les citoyens grecs qui se demandent quels sacrifices on va encore leur demander.

Pour tenir les objectifs rappelés lundi par le ministre grec des Finances, les discussions se poursuivent à Athènes entre l’exécutif grec et les représentants de l’Union européenne, de la BCE et du FMI sur les modalités de l’assainissement des finances grecques.