DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France: un vent de droite souffle sur le nouveau gouvernement Fillon

Vous lisez:

France: un vent de droite souffle sur le nouveau gouvernement Fillon

Taille du texte Aa Aa

Nicolas Sarkozy et François Fillon unis pour le meilleur et pour le pire. Le Premier ministre est reconduit dans sa fonction. Le remaniement présidentiel annoncé dimanche soir fait en effet la part belle aux anciens et aux poids lourds de l’UMP, au détriment des centristes. Hervé Morin cède ainsi la Place à Alain Juppé à la Défense.

La réfome des retraites et l’affaire Bettencourt auront, elles, eu raison d’Eric Woerth. Il quitte le ministère du Travail avec regrets mais insistance.

“J’ai payé le prix de cette réforme et en même temps je pense que cette réforme était tellement indispensable et qu’elle sera, au fond, acceptée par les Français”, a-t-il dit.

Ce remaniement aussi attendu que sans surprise faisait la Une de tous les journaux français ce lundi. Chacun y allant de son analyse.

“Il y aura forcément un rééquilibrage. Sans doute verra-t-on davantage Francois Fillon s’investir sur le sujets domestiques, ce qui est normalement la règle pour un Premier ministre, et Nicolas Sarkozy s’investir pleinement sur sa stature de président, notamment avec la présidence française du G20”, explique un analyste.

L’ouverture à gauche? La parenthèse est désormais belle et bien fermée. Sont congédiés notamment Bernard Kouchner et Fadela Amara. Pour la Première secrétaire du PS, les Français n’ont pas été entendus.

“ Nous sommes en train de préparer un projet de gauche mais nous l’avons toujours dit: les démocrates, les humanistes, ceux qui aujourd’hui ne peuvent plus supporter cette étouffement democratique, ses injustices qui créent d’ailleurs de la violence, tous ceux-là seront les bienvenus pour soutenir un projet qui ressemble beaucoup plus à la France et à ses valeurs. “

L‘élection présidentielle a lieu dans 18 mois.
A droite, on a donc décidé de se serrer les coudes. Certains parlent déjà d’un “gouvernement de combat” décidé à lutter pour 2012.