DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mort sur le web

Vous lisez:

Mort sur le web

Taille du texte Aa Aa

Sur la toile, il y a les vivants, qui actualisent leurs profils, envoient des mails, postent des vidéos et des photos. Mais il y a également de plus en plus de personnes décédées. Des personnes dont les comptes restent actifs sur différents sites Internet.

Comme sur Facebook, par exemple. Où entre 3 et 4 millions de personnes décédées disposeraient toujours d’un compte. Une situation difficile pour les proches, puisque le nom et la photo de la personne disparue ressurgissent régulièrement sur leurs propres comptes.