DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement Berlusconi en sursis

Vous lisez:

Le gouvernement Berlusconi en sursis

Taille du texte Aa Aa

Vote de confiance au Sénat, motion de censure à la Chambre des députés, le gouvernement Berlusconi jouera son avenir politique le 14 décembre. La décision a été prise par le président de la République italienne après une réunion avec les présidents des deux chambres du parlement.

Si Silvio Berlusconi perd l’un de ces deux votes, le président du conseil devra démissionner et des élections anticipées pourraient être organisées dans la foulée.

A présent, les cartes sont donc dans les mains de Gianfranco Fini, le président de la Chambre des députés. Cofondateur avec Berlusconi du Peuple de la Liberté, Fini s’est clairement opposé au Cavaliere ces dernières semaines. Il a quitté le PDL, puis réclamé le départ de Berlusconi, et lundi les ministres appartenant à son nouveau parti ont démissionné, les députés “finistes” pourraient faire chuter le Cavaliere s’ils votent la censure avec l’opposition.