DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La justice suédoise lance un mandat d'arrêt contre le fondateur de Wikileaks

Vous lisez:

La justice suédoise lance un mandat d'arrêt contre le fondateur de Wikileaks

Taille du texte Aa Aa

Julian Assange est poursuivi dans une affaire de viol. Il s’est fait connaître en publiant sur son site des documents confidentiels, concernant notamment les pratiques de l’armée américaine en Irak. Deux femmes l’ont accusé d’agressions sexuelles. Lui a toujours nié en bloc.

Pour Marianne Ny, la procureur en charge du dossier, ce mandat d’arrêt vise à pouvoir questionner l’interéssé, “ce qui affirme-t-elle n’a pas été possible jusqu‘à présent”.

Julian Assange est de nationalité australienne. Il a longtemps séjourné en Suède. Actuellement, il se trouverait en Grande-Bretagne, selon un de ses proches. Björn Hurtig, son avocat, s‘étonne de ce mandat d’arrêt. “A plusieurs reprises, dit-il, j’ai proposé que mon client soit interrogé en Suède avant qu’il ne parte, et puis au Royaume-Uni, y compris à l’ambassade de Suède”. “Mais, assure-t-il, les enquêteurs ont refusé toutes ces propositions”.

Pour Julian Assange, toute cette affaire relève d’une campagne de calomnie visant à dénigrer son site. Et d’annoncer son intention de poursuivre malgré tout la publication de documents confidentiels.

Le serveur de Wikileaks est situé en Suède. Mais son créateur souhaiterait pouvoir le transférer en Suisse. Il a aussi fait part de son intention de demander pour lui, l’asile politique à Berne, et ce pour des raisons de sécurité.