DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La situation est sous contrôle à Madagascar malgré une mutinerie

Vous lisez:

La situation est sous contrôle à Madagascar malgré une mutinerie

Taille du texte Aa Aa

Ce sont les autorités locales qui l’affirme tout en précisant qu’aucun déploiement militaire n’a été ordonné. Un groupe d’une vingtaine d’officiers a déclaré mercredi avoir “suspendu” les institutions existantes dans l‘île. L’un des leaders des mutins justifie cette tentative de coup de force : “C’est une prise de pouvoir par le directoire militaire à cause de la situation politique qui n’est toujours pas réglée depuis dix-huit mois”.

Cette déclaration des rebelles a été faite alors que se tenait un référendum sur une nouvelle constitution voulue par l’homme fort de Madagascar, Andry Rajoelina. L’objectif c’est d‘éviter des dérives dictatoriales dans l‘île. Le texte prévoit aussi d’abaisser l‘âge pour être candidat à la présidence de 40 à 35 ans.

Il s’agit du premier test électoral pour Andry Rajoelina depuis sa prise de pouvoir soutenue par la rue et l’armée en mars 2009 au détriment du président élu Marc Ravalomanana.

Andry Rajoelina tente ainsi d’initier une sortie de crise avec comme objectif des élections législatives en mars et une présidentielle en mai prochains.