DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier cas humain de grippe aviaire depuis 2003 à Hong Kong, l'OMS temporise

Vous lisez:

Premier cas humain de grippe aviaire depuis 2003 à Hong Kong, l'OMS temporise

Taille du texte Aa Aa

Sept ans après avoir provoqué une panique mondiale, la grippe aviaire refait surface.

Les autorités sanitaires de Hong Kong ont confirmé jeudi un premier cas. Il s’agit d’une femme de 59 ans de retour d’une visite en Chine continentale. Cette dernière est dans un état grave.

Le niveau d’alerte est désormais “sérieux” à Hong Kong ce qui signifie qu’il y a un “risque élevé de contracter la maladie dans la région”.

York Chow, le responsable de la santé à Hong Kong a toutefois assuré “qu’il n’y avait pas pour le moment d’indice prouvant une transmission d’homme à homme dans ce cas présent. Les autorités tentent de définir le lieu de cette contamination”.

En attendant, les inspections des volailles ont été renforcées dans les marchés de gros.

Cette femme affirme qu’elle est toujours prévoyante : “je n’achète jamais de poulets chinois, j’achète ceux de Hong Kong et quand je les prépare je les lave et je les cuit très bien”.

L’OMS suit la situation de près mais pour le moment elle n’a pas modifié son évaluation du risque mondial. En 2003, six personnes étaient mortes à Hong Kong et des millions de volailles avaient été abattues.