DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : le colis piégé Namibien était un test

Vous lisez:

Allemagne : le colis piégé Namibien était un test

Taille du texte Aa Aa

Qui a voulu tester le dispositif de sécurité de l’aéroport de Windhoek ?

Le mystère s‘épaissit autour du colis piégé repéré hier en Namibie juste avant son chargement à bord d’un vol à destination de Munich.

Lors d’une conférence de presse à Hambourg, le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, a confirmé qu’aucun explosif ne se trouvait dans la valise. Mais pour lui, la menace persiste.

“Cette valise était ce qu’on appelle une valise de test en condition quasi-réelle. Il s’agit d’un kit produit par une société américaine. Nous sommes en train de vérifier qui a acheté cette valise et quand. Nous n’en savons rien pour l’instant,” a-t-il précisé.

Selon les enquêteurs namibiens, ni Windhoek ni Washington n’avaient connaissance de ce test.

Berlin a renforcé les patrouilles dans les lieux publics et a décidé de maintenir l’alerte terroriste au niveau maximum au moins jusqu’en janvier. Ses services de renseignement ont en effet révélé avoir des indices sur la préparation d’un attentat de grande ampleur dans les quinze jours à venir sur le sol allemand.