DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La rue haïtienne redouble de colère contre les casques bleus accusés d'être à l'origine du choléra

Vous lisez:

La rue haïtienne redouble de colère contre les casques bleus accusés d'être à l'origine du choléra

Taille du texte Aa Aa

La rue haïtienne redouble de colère contre les casques bleus. Elle accuse ces derniers d‘être à l’origine de l‘épidémie de choléra qui sévit dans l‘île.

Jets de pierre contre les Casques bleus, barricades dressées au carrefour, ou encore coups de feu et gaz lacrymogènes. Les scènes de guérilla urbaine se sont multipliées jeudi dans le centre de la capitale Port-au-Prince.

Pour une bonne partie de la population, l’ONU et le président Préval sont synonymes d‘épidémie. Un avis de tempête alors que des élections sont prévues pour le 28 novembre.

Depuis la mi-octobre plus de 1100 personnes ont perdu la vie et 18 000 sont touchées.

Une épreuve de plus pour le pays le plus pauvre du continent américain, déjà durement meurtri en janvier dernier par un séisme dévastateur qui a fait 250.000 victimes.

Pour endiguer l‘épidémie qui a franchi cette semaine les frontières avec un cas en République Dominicaine voisine et en Floride, les Etats-Unis et les ONG ont lancé un plan de riposte.

Des millions de comprimés de purification d’eau et de sachets de solution de réhydratation ont été fournis à une population qui manque cruellement de tout.