DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haïti: le cri d'alarme des ONG

Vous lisez:

Haïti: le cri d'alarme des ONG

Taille du texte Aa Aa

La réponse internationale à l‘épidémie de choléra est “inadéquate”. “Des Haïtiens meurent dans les rues”. Il faut plus d’argent, plus de moyens, plus vite.

C’est le cri d’alarme lancé par les organisations humanitaires.

L‘épidémie fait des dizaines de victimes chaque jour et dans ce pays qui ne parvient pas à se relever du tremblement de terre de janvier, la situation est critique.

Depuis mi-octobre, 20.000 personnes ont été soignées mais près de 1.200 sont mortes.

La semaine dernière, l’ONU a lancé un appel: 164 millions de dollars seraient nécessaires pour combattre l‘épidémie. Mais pour l’heure, les nations Unies n’ont récolté que cinq millions de dollars.

A ce jour, seulement 30 centres de traitement contre le choléra ont vu le jour. Insuffisant dit Médecins sans Frontières. Il faut aussi plus de points d’eau chlorée, construire des latrines et des lieux où stocker les corps.