DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OTAN veut rendre la "maison" afghane à son peuple

Vous lisez:

L'OTAN veut rendre la "maison" afghane à son peuple

Taille du texte Aa Aa

L’OTAN a sans surprise approuvé samedi à Lisbonne une stratégie de sortie de l’Afghanistan. Le processus doit s‘étaler sur quatre ans, du premier semestre 2011 à fin 2014.

Son secrétaire général, Anders Fogh Rasmussen, l’a annoncé en ouverture de la conférence de presse finale. A ses côtés se trouvaient le président afghan

Hamid Karzaï et le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

“La clé de la transition, c’est la formation des troupes afghanes, a précisé Anders Fogh Rasmussen. Sous-entendu, pour prendre le relais des forces internationales. Le président Karzaï et moi-même, nous avons signé un accord sur un partenariat de long terme entre l’OTAN et l’Afghanistan et ce partenariat ira au-delà de notre mission de combat. Pour le dire simplement, si les talibans ou qui que ce soit d’autre attendent de nous voir dehors pour occuper le terrain, ils commettent une erreur. Nous resterons aussi longtemps que nécessaire pour finir le travail.”

La date de 2014 comme dernier délai pour le départ des troupes étrangères est d’ailleurs déjà remise en cause par certains au sein même de l’OTAN.

Mais le processus est lancé pour, a souligné le secrétaire général de l’OTAN, permettre au “peuple afghan de redevenir maître dans sa propre maison”.

2010 n’en a pas montré le chemin, notamment avec son pire bilan pour l’OTAN depuis le début de cette guerre, 654 soldats étrangers tués. Et l’année n’est pas terminée…