DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Silvio Berlusconi rend sa main à Vénus, son pénis à Mars

Vous lisez:

Silvio Berlusconi rend sa main à Vénus, son pénis à Mars

Taille du texte Aa Aa

Une restauration d’antiques statues de marbre fait polémique en Italie. Sur ordre du chef du gouvernement et de son architecte, deux statues datant de 175 ans après Jésus-Christ ont subi une intervention esthétique en totale contradiction avec les règles qui entoure la restauration d’oeuvres d’art aussi sensibles. Coût de l’opération: 70.000 euros.

L’opposition dénonce un nouveau caprice du chef du gouvernement.

Mais pour l’architecte de Silvio Berlusconi, “toutes les parties restaurées étaient manquantes, la

restauration a été fondée sur l‘étude d’autres oeuvres avec des poses similaires, et elle avait obtenu l’accord des restaurateurs du ministère de la culture”.

Les nouveaux membres, en résine et fixés grâce à un système d’aimant, sont amovibles. Ils devraient être retirés lors de la restitution des ces statues au Musée romain des Thermes de Dioclétien à la fin de la législature de Berlusconi.

Coût de l’opération: 70.000 euros. Actuellement, ces statues se trouvent dans le portique d’honneur du Palais Chigi.