DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle-Zélande: 29 mineurs toujours bloqués à moins 150 mètres

Vous lisez:

Nouvelle-Zélande: 29 mineurs toujours bloqués à moins 150 mètres

Taille du texte Aa Aa

Un incendie dans la mine, des dégagements de gaz toxique… Les éléments se liguent contre les équipes de secours, deux jours après l’explosion de la mine de charbon de Pike River, en Nouvelle-Zélande.

29 mineurs manquent à l’appel. Aucun contact n’a pu être établi.

Les patrons de la mine ont pris en charge les familles de ces hommes, inquiètes et désemparées.

“Ce matin, les familles ont été emmenées en bus sur le site”, a expliqué le directeur général de l’entreprise minière, Peter Whittall. “Nous n’avons emmené que deux membres pour chaque famille de mineur. Ils ont ainsi pu rencontrer les équipes de secours, découvrir le site, se rendre compte de ce qui se passer, autrement mieux qu‘à travers mes discours.”

Le site est interdit aux journalistes et au public.

Parmi les mineurs bloqués: 24 Néo-Zélandais, deux Australiens, deux Britanniques et un Sud-Africain.

Ils seraient coincés dans un tunnel à seulement 150 mètres de la surface, mais à deux kilomètres et demi de l’entrée de la mine.