DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Verdict pour deux soldats israéliens accusés d'avoir utilisé un enfant comme bouclier humain

Vous lisez:

Verdict pour deux soldats israéliens accusés d'avoir utilisé un enfant comme bouclier humain

Taille du texte Aa Aa

Un verdict qui a été qualifié “d’incroyable” par un représentant de l’ONG Défense des Enfants-International. Deux soldats israéliens, jugés par une cour martiale, ont écopé chacun de trois mois et demi de prison avec sursis. Ils avaient été reconnus coupables d’avoir forcé un enfant palestinien à fouiller des sacs qui pouvaient contenir des explosifs.
 
“Il faut comprendre que ce sont des combattants, a justifié un ancien militaire israélien. Ils ont peut-être fait une erreur mais ce ne sont pas des criminels”. La Cour suprême israélienne avait pourtant considéré que l’initiative des soldats revenait à utiliser l’enfant comme bouclier humain. Cet enfant prénommé Majed, qui avait neuf ans au moment des faits, raconte: “Un soldat m’a tiré par le col et m’a emmené dans une pièce. Il m’a demandé d’ouvrir des sacs. J’ai pu ouvrir le premier mais pas le second. Alors il m’a donné une gifle, il s’est reculé et a tiré sur le sac encore fermé”. Majed a finalement pu rentrer chez lui mais, terrorisé, il a expliqué qu’il avait eu peur de mourir.

Son cauchemar remonte au 15 janvier 2009, lorsque l’armée israélienne menait son offensive contre la bande de Gaza.