DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture du procès de Jean-Pierre Bemba à La Haye

Vous lisez:

Ouverture du procès de Jean-Pierre Bemba à La Haye

Taille du texte Aa Aa

Jean-Pierre Bemba devant ses juges.

L’ancien vice président congolais comparait depuis ce lundi devant la Cour Pénale internationale de la Haye.

Il est accusé de crimes de guerre, principalement des viols, commis par ses troupes en Centrafrique en 2002 et 2003. Jean-Pierre Bemba clame son innocence. Il risque la prison à perpétuité.

Ce procès doit déterminer si, comme l’affirme l’accusation, Jean-Pierre Bemba “était la seule autorité décisionnaire”.

Pour Luis Moreno-Ocampo, le procureur de la Cour pénale internationale : ce procès a valeur d’exemple, les chefs militaires qui laissent leurs troupes commettre des actes répréhensibles peuvent être poursuivis. Bemba n’a pas de commis de crime personnellement, il n’a pas violé des femmes mais en tant que commandant en chef il n’a pas gardé le controle de ses troupes”

La milice de Jean-Pierre Bemba, le Mouvement de libération du Congo avait soutenu les forces armées centrafricaines pendant le conflit de 2002-2003.

Durant cinq mois, ces soldats ont fait vivre un véritable martyr aux civils en mutipliant les pillages, les viols y compris sur des enfants et des vieillards, et en tuant tout ceux qui tentaient de résister.