DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un robot au secours des mineurs néo-zélandais

Vous lisez:

Un robot au secours des mineurs néo-zélandais

Taille du texte Aa Aa

Les secouristes envisagent d’utiliser un engin de l’armée, commandé à distance, pour retrouver la trace des 29 hommes dont on est sans nouvelle depuis trois jours. Équipé d’une caméra, l’appareil permet de tester et d‘éviter les gaz toxiques accumulés dans la mine de Pike River.

Le porte-parole de la police, Gary Knowles, précise que “L‘équipe de secouristes est sur le qui-vive. Ils sont prêts à pénétrer dans le tunnel si l’occasion se présente. Ils cherchent le meilleur point d’entrée”. La police est “en contact avec le département de la Défense et utiliser[a], si possible, un robot pour aller dans le tunnel lorsque l’occasion se présentera”.

Les mineurs pourraient se trouver à 150 mètres de profondeur à peine, mais à deux kilomètres et demi de l’entrée de la mine de charbon située sur la côte ouest de la Nouvelle-Zélande.