DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corées : "Cette fois les victimes sont civiles"

Vous lisez:

Corées : "Cette fois les victimes sont civiles"

Taille du texte Aa Aa

Pour parler de la situation nous avons joint à Séoul Cecilia Heesok Paek. Cette journaliste sud-coréenne a longtemps été la correspondante d’une agence espagnole : “La nouvelle a eu un grand impact sur les gens parce que cette fois l’attaque a frappé des civils. Les gens ont beaucoup d’incertitude quant à savoir si cela pourrait être le début d’une guerre entre les deux Corées.

Selon moi cette situation est la plus grave qui se soit produite ces dernières années. Les attaques avaient été jusqu’alors entre soldats des deux pays. Mais cette fois les victimes sont civiles.

Ce que fait la Corée du Nord c’est attirer l’attention internationale car la crise nucléaire est dans une impasse et il ne faut pas oublier que cet incident a eu lieu deux jours après la découverte d’une nouvelle installation nucléaire d’enrichissement d’uranium.

Je ne pense pas que la Corée du Sud et la Corée du Nord déclenchent une guerre, mais aujourd’hui l’incertitude est totale.”