DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des scènes de guerre à 120 km de Séoul

Vous lisez:

Des scènes de guerre à 120 km de Séoul

Taille du texte Aa Aa

La Corée du Nord a tiré ce mardi des dizaines d’obus sur l‘île sud-coréenne de Yeonpyeong. Deux soldats sont morts. Séoul a répliqué. La communauté internationale a condamné le bombardement nord-coréen qui a terrifié la population de l‘île.

Pyongyang a affirmé que son voisin du sud avait tiré en premier. L’armée sud-coréenne, elle, a fait savoir qu’elle avait procédé à des exercices de tirs dans ce secteur mais qu’ils n’avaient pas été dirigés vers la Corée du Nord.

L‘île de Yeonpyeong est située en mer Jaune, à 120 km à l’ouest de Séoul, dans une zone disputée par les deux frères ennemis.

D’après une chaîne de télévision sud-coréenne, ce sont au moins 200 obus qui ont frappé l‘île. Une vingtaine d’habitants ont été blessés.

Pourquoi cette brusque flambée de violences entre les deux Corées ? Certains soulignent plusieurs coïncidences : coïncidence avec l’arrivée à Pékin, allié de Pyongang, d’un diplomate américain chargé du dossier nord-coréen, coïncidence avec la révélation récente de l’existence d’un programme nod-coréen d’enrichissement d’uranium et enfin la coïncidence avec la mise en place du processus de succession du leader nord-coréen Kim Jong-il.

Avec AFP et Reuters