DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce aurait besoin d'un autre prêt

Vous lisez:

La Grèce aurait besoin d'un autre prêt

Taille du texte Aa Aa

A Athènes, les manifestations sont quotidiennes.

La politique de rigueur se poursuit et les représentants de l’Union européenne et du FMI sont confiants que le prêt accordé à la Grèce sera remboursé dans les délais fixés, mais ils demandent encore plus d‘êfforts au gouvernement Papandreou. Mardi, ils n’ont pas exclu l’octroi d’un nouveau prêt à la Grèce ou un nouveau délai pour qu’Athènes puisse rembourser le prêt accordé au mois de mai.

“Nous sommes confiants, a déclaré Poul Thomsen, le chef de la mission du FMI à Athènes, dans la capacité de la Grèce à revenir sur les marchés pendant la période du programme du prêt. Mais quand à savoir si l’Etat grec sera capable de revenir sur le marché, dans des proportions qui lui permettent d’emprunter et non pas seulement de reporter le paiement des titres obligataires, mais aussi de rembourser le FMI et ses partenaires européens, c’est une vraie question”.

La tension est vive actuellement sur les marchés obligataires et le gouvernement Papandreou paierait actuellement une fortune pour lever de l’argent. Mardi le taux d’emprunt pour les obligations d’Etat grec à 2 ans, a atteint 10%. Pour l’Allemagne, ce taux est de 1%.

La politique d’austérité commence à avoir de graves conséquences dans la bonne marche des différents services publics en Grèce : le ramassage des ordures dans les grandes villes et le transport maritime étaient quasiment paralysés mardi.