DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Nouvelle Zélande perd espoir pour ses mineurs

Vous lisez:

La Nouvelle Zélande perd espoir pour ses mineurs

Taille du texte Aa Aa

Le robot militaire envoyé à la recherche des Vingt-neuf mineurs ce lundi est endommagé. Apparemment l’appareil, équipé d’une caméra et de détecteurs de gaz toxiques, ne supporte pas l’humidité.

Réunies sur le site de Pike River, non loin de la mine où a eu lieu le drame, les familles attendent chaque jour des nouvelles de leurs proches. Des nouvelles inquiétantes. Le porte-parole de la police, Gary Knowles, affirme se préparer “à toute éventualité” et promet de continuer à travailler. “Mais c’est une situation très grave et plus le temps passe, moins il y a d’espoir. Soyons réalistes”, conclut-il.

Vingt-neuf hommes sont pris au piège de cette mine de charbon depuis l’explosion d’un tunnel situé à deux kilomètres est demi de l’entrée du site.