DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

E.ON veut toujours vendre sa particiaption dans Gazprom

Vous lisez:

E.ON veut toujours vendre sa particiaption dans Gazprom

Taille du texte Aa Aa

La vente de la participation de l’allemand E.ON dans le russe Gazprom à hauteur de 3,5% pourrait être au menu des discussions que vont avoir vendredi le premier ministre russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel.

E.ON, le N°1 mondial des services aux collectivités pourrait vendre cette participation dans Gazprom à la banque publique russe VEB. Le groupe allemand ne la considère pas comme stratégique.