DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Séoul et Washington contre Pyongyang

Vous lisez:

Séoul et Washington contre Pyongyang

Taille du texte Aa Aa

Le président américain et son homologue sud-coréen souhaitent effectuer des manoeuvres militaires conjointes “dans les prochains jours”. Manoeuvres auxquelles ils souhaitent convier Tokyo mais aussi Pékin. L’objectif est de contrecarrer ce que Barack Obama qualifie de “menace” nord-coréenne. Pour cela la Maison Blanche exhorte la Chine à se placer du côté du droit international en condamnant l’attaque, ce qui n’a pas été le cas jusqu’ici, loin de là.

De l’aveu même du président sud-coréen Lee Myung-Bak, l’attaque de mardi est l‘évènement le plus grave depuis la guerre de Corée, il y a près de soixante ans.

Une cinquantaine d’obus ont frappé l‘île de Yeonpyeong située en mer Jaune, dans une zone que se disputent les deux Etats. L’attaque a tué deux soldats et fait dix-huit blessés, quinze militaires et trois civils. Séoul a aussitôt répliqué en procédant à quatre-vingts tirs de riposte.