DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruits de bottes en Corée

Vous lisez:

Bruits de bottes en Corée

Taille du texte Aa Aa

Les deux frères ennemis du Nord et du Sud sont prêts au combat. C’est en tous cas l’image qu’il veulent donner. Séoul mobilise et renforce son armée, Pyongyang se dit prêt à ouvrir le feu à nouveau.

la Corée du Sud a décidé d’envoyer des renforts militaires dans cinq de ses îles de la mer Jaune, dont celle de Yeonpyeong, bombardée mardi.

Une groupe aéronaval américain est aussi en train de se rendre sur zone.

Au nord, où la télévision nationale semblait surtout intéressée par son cher leader Kim Yong Il en train de visiter une usine de sauce au soja, on se dit prêt à répondre à toute nouvelle “provocation”.

Le bombardement de l‘île sud-coréenne mardi, dans lequel deux civils sont morts, ce qui n‘était pas arrivé depuis la guerre, montre la folie du régime nord-coréen, qui accuse à nouveau Séoul d’avoir ouvert les hostilités.

L’ONU, pour l’instant, ne fait rien, la Chine, elle, se dit opposée à toute provocation militaire, un message qui s’adresse sans doute à la Corée du Nord, mais surtout aux Etats-Unis.