DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission du ministre sud-coréen de la Défense

Vous lisez:

Démission du ministre sud-coréen de la Défense

Taille du texte Aa Aa

Ils vouent aux gémonies le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il. Et ils fustigent aussi leur propre gouvernement sud-coréen pour ne pas avoir réagi plus véhémentement à l’attaque de la Corée du Nord mardi.

Critiqué, le ministre sud-coréen de la Défense Kim Tae-Young a d’ailleurs présenté sa démission ce jeudi. Et le président l’a accepté.

Séoul a annoncé qu’il allait renforcer sa présence militaire sur l‘île de Yeonpyeong, cible de 170 obus nord-coréens. Il compte sur les manœuvres navales prévues dimanche avec les Etats-Unis pour envoyer un message clair à son voisin.

La Corée du Nord, qui a évoqué une provocation militaire pour justifier son bombardement, s’est montrée menaçante. Le régime de Kim Jong-Il a prévenu qu’il déclencherait une deuxième et même une troisième attaque en cas de nouvelle provocation.

D’après des medias sud-coréens, le dirigeant nord-coréen ainsi que son fils et probable dauphin Kim Jong-un ont visité une base militaire sur la côte quelques heures avant que ne soient effectués les tirs d’obus sur l‘île de Yeonpyeong.

Avec Reuters