DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : le Premier ministre turc persona non grata pour la communauté arménienne

Vous lisez:

Liban : le Premier ministre turc persona non grata pour la communauté arménienne

Taille du texte Aa Aa

Au Liban, le Premier ministre turc est persona non grata pour des centaines de Libanais d’origine arménienne. A Beyrouth ce jeudi, ils ont manifesté leur désaccord face au séjour de deux jours de Recep Tayyip Erdogan. Un séjour entamé mercredi.

La communauté arménienne est importante au pays des cèdres.

Alain Tabourian en fait partie. C’est un ancien ministre des télécommunications. “Il est inacceptable que la Turquie refuse toujours de reconnaître le génocide arménien cent ans après qu’il ait été perpetré”.

Mercredi, Recep Tayyip Erdogan a rencontré le président libanais, le premier ministre libanais et a été ovationné par une foule dans la capitale.

“Nous concentrons nos efforts pour essayer de préserver l’unité du Liban” a déclaré Erdogan, alors que le parti chiite hezbollah pourrait être mis en cause par le Tribunal de l’Onu chargé d’enquêter sur l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri.