DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : l'armée dans les favelas rebelles

Vous lisez:

Brésil : l'armée dans les favelas rebelles

Taille du texte Aa Aa

Des blindés, deux hélicoptères et 800 soldats pour épauler les policiers, le gouvernement brésilien déploie les grands moyens pour venir à bout des narcotrafiquants. Dans la favela Vila Cruzeiro, la plus dangereuse de Rio de Janeiro, 41 personnes ont été tuées depuis dimanche, et une centaine de voitures brûlées. Le calme est revenu après la spectaculaire opération policière de jeudi : avec l’appui de blindés, les forces de l’ordre ont repris la favela aux narcotrafiquants qui ont fui dans la favela voisine. Une nouvelle opération est prévue dans cette dernière. Objectif, sécuriser la ville, car de grands rendez-vous sportifs attendent Rio :

“Je pense que ces mesures prises par la police sont importantes, nécessaires et vitales pour notre pays, dit un habitant. Nous n’aurons pas d’autres occasion comme cela. C’est une chance unique de changer Rio une fois pour toutes pour les J.O. et la Coupe du monde.”

Rio de Janeiro va en effet être l’hôte du Mondial de football 2014, et des Jeux Olympiques en 2016. Et d’ici là, la ville doit prouver au monde entier qu’elle est capable de relever le défi.