DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corées : l'escalade

Vous lisez:

Corées : l'escalade

Taille du texte Aa Aa

L’armée sud coréenne dit aujourd’hui avoir entendu des tirs d’artillerie en provenance de Corée du Nord.

Les projectiles n’auraient pas passé la frontière.

Ce matin, le régime de Pyongyang a accusé Séoul et Washington de conduire la péninsule à la guerre.

Le Ministre sud-coréen de la Défense a lui démissionné aujourd’hui. On lui reproche d’avoir attendu 13 minutes mardi pour riposter au bombardement nord-coréen de l‘île de Yeonpyeong, qui a fait quatre morts, dont deux civils, et une vingtaine de blessés.

En signe de soutien à Séoul, les Etats-Unis ont envoyé une flotte en mer Jaune pour y mener des manoeuvres conjointes avec la Corée du Sud à partir de dimanche. Un exercice prévu de longue date mais qui irrite Pyongyang et son allié chinois. La population redoute l’escalade.

“J’ai le coeur brisé, dit une vieille femme rescapée. Je ne veux pas connaître une autre guerre de Corée de mon vivant !”

D’autres veulent en découdre. Des anciens soldats sud-coréens ont manifesté leur colère aujourd’hui dans la ville frontalière de Paju, appelant le nouveau ministre de la Défense à plus de fermeté.