DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Massacre de Katyn : la Douma fait son mea culpa

Vous lisez:

Massacre de Katyn : la Douma fait son mea culpa

Taille du texte Aa Aa

La Douma finit par briser la glace. L’ancien dictateur Joseph Staline a été officiellement désigné comme l’instigateur du massacre de Katyn, 70 ans après les faits. Les députés russes tournent ainsi une page noire de la période soviétique.

En 1940, 22 000 Polonais, surtout des militaires, avaient été exécutés sur ordre de Moscou dans l’ouest de la Russie. Un crime attribué pendant près de 50 ans au régime nazi. Ce n’est qu’en avril 1990 que la Russie finira par faire son mea culpa.

Le texte qui exprime les regrets officiels de la Russie a été adopté dans un climat plutôt tendu. En cause : la fronde des députés communistes qui nient toujours la responsabilité de Staline dans ce drame.

Les archives, conservées dans le plus grand secret pendant de nombreuses années, n’ont été rendues publiques qu’en septembre dernier et cédées à la Pologne. Des documents inédits qui témoignent de l’horreur de la tragédie, et ne laissent planer aucun doute sur le rôle du dictateur russe.

Ironie de l’histoire, c’est en se rendant à Katyn pour une cérémonie commémorative, que l’ancien président polonais Lech Kaczynski et 95 autres personnes avaient trouvé la mort le 10 avril dernier dans un accident d’avion.