DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis vs Wikileaks, deuxième round

Vous lisez:

Etats-Unis vs Wikileaks, deuxième round

Taille du texte Aa Aa

Le Pentagone retient son souffle, mais anticipe quand même une éventuelle et probable révélation de documents officiels par le site Wikileaks.

De la Turquie à la Russie en passant par Israël et l’Italie, les Etats-Unis ont prévenu leurs partenaires.

Washington se prépare au pire scénario, alors que le site spécialisé a promis de mettre en ligne sept fois plus de dossiers confidentiels que les

400 000 sur la guerre en Irak déjà publiés récemment.

Ceux diffusés en juillet dernier concernaient l’Afghanistan. Ces dossiers contenaient cependant peu d’importantes révélations.

La différence cette fois-ci – et c’est ce qui inquiète Washington – vient du fait que pourraient être révélés le contenu de télégrammes diplomatiques envoyés par des ambassadeurs américains à l‘étranger et évoquant notamment la corruption de plusieurs Etats.

Autant de révélations embarrassantes pour les Etats-Unis, si ces documents mettent en cause certains de leurs alliés. Ils pourraient en effet compromettre leurs relations avec ces pays.