DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Portugal: l'austérité budgétaire est-elle suffisante ?

Vous lisez:

Portugal: l'austérité budgétaire est-elle suffisante ?

Taille du texte Aa Aa

Le Portugal a franchi un pas important pour résoudre la crise, après avoir approuvé un budget d’austérité pour 2011. Mais ce budget suffira-t-il à éviter le recours à une aide extérieure comme cela s’est passé en Grèce et plus récemment en Irlande ?

Pour nous aider à comprendre les différents scénarios auxquels pourrait avoir à faire face le Portugal, Maria Joao Rodrigues, ancienne ministre de l’Emploi, économiste, professeur d’université et conseillère spéciale du gouvernement pour les politiques européennes répond aux questions de Tiago Braga Marques.

Tiago Braga Marques : “Le budget 2011 est-il suffisamment ambitieux pour sortir le Portugal de cette crise sans précédent ?”

Maria Joao Rodrigues : “Ce budget, approuvé aujourd’hui représente en fait, un effort trés important du Portugal pour rééquilibrer ses comptes publiques. Il a été approuvé avec une majorité claire au parlement. Et je pense que c’est un pas très important. Mais il ne suffit pas, il faut maintenant que le pays se mobilise pour lancer un plan de croissance, de création d’emploi et relever son niveau de compétitivité qui est le problème principal que le pays doit résoudre.”

Tiago Braga Marques : “Vous êtes en train de me dire que ce budget d’austérité ne suffira pas à redonner confiance aux marchés ?”

Maria Joao Rodrigues : “Je dois dire que la confiance des marchés a été plus perturbée par d’autres facteurs. Les soupçons sur la possiblité que les pays plus fragilisés ne puissent pas respecter leurs engagements envers la dette publique, après 2013 ,n’a pas perturbé seulement ces pays-là, mais l’ensemble de la zone euro.”

Tiago Braga Marques : “Bien que le Portugal soit dans une situation différente de celle de la Grèce ou de l’Irlande, le gouvernement n’est-il pas condamné à demander une aide extérieure pour surmonter la crise ?”

Maria Joao Rodrigues :“En principe, le Portugal n’aura pas besoin de cette aide extérieure. Il faut rappeler que le Portugal avait un budget équilibré avant le début de la crise en 2008.

Le problème portugais est d’un autre genre : ce n’est pas un problème de système bancaire, qui est trés solide, ou de fonction publique, qui

est en train d‘être réformée. Le problème portugais est fondamentalement un problème de compétitivité et pour y remédier, cela exige un grand effort national, mais aussi un certain calme et un contrôle face à la pression des marchés, qui en fait, n’aident personne.”

Tiago Braga Marques : “Le ministre de l’Economie Vieira da Silva a regretté le manque de capacité de l’Union Européenne à répondre aux difficultés que traverse l’Europe. Quel type de réponse peut apporter l’Union Européenne ?

Maria Joao Rodrigues : “Il est fondamental que l’UE adresse un message clair et commun. Ce message devrait être : nous, membre de la zone euro, avons une responsabilité budgétaire, que l’on va d’ailleurs renforcer. Nous pouvons compter sur la solidarité des Etats membres parce que nous sommes également une union politique, et nous allons coopérer plus étroitement pour renforcer la croissance et les créations d’emplois. Ce message, s’il est dit avec force, et par l’ensemble des acteurs européens, peut avoir un effet tranquilisant sur les marchés financiers.”