DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réunion à Bruxelles pour évoquer le plan d'aide à l'Irlande

Vous lisez:

Réunion à Bruxelles pour évoquer le plan d'aide à l'Irlande

Taille du texte Aa Aa

Bravant le froid et la neige, 50.000 à 100.000 personnes ont manifesté hier dans les rues de Dublin pour s’opposer au plan d’austérité du gouvernement. Un plan dont l’objectif est de réduire le déficit du pays et convaincre ainsi l’UE et le FMI d’apporter leur soutien à l’Irlande.

“Notre gouvernement nous a vendus, affirme Marie McCormack, une des protestataires, et le peuple est pénalisé pour des erreurs qu’il n’a pas commises.”

“Je n’ai pas envie de payer pour le secteur privé et le gouvernement corrompu, déclare Tom Coleman, autre manifestant. Et pourtant les gens vont payer. Nous ne voulons pas du FMI ici. C’est lui qui a créé cette situation, ils sont ici pour l’argent et ne se soucient pas de l’avenir, ils ne se soucient pas de l’Irlande.”

Autre sujet de colère des manifestants, il concerne ce fameux plan d’aide à l’Irlande qui devrait avoisiner les 85 milliards d’euros. Selon certaines sources, Dublin pourrait avoir à rembourser ce prêt à un taux bien supérieur que celui demandé à la Grèce. Des médias irlandais évoquaient le chiffre de 6,7%, contre 5,2% demandés à Athènes. De quoi échauffer encore un peu plus les esprits et ajouter au sentiment d’injustice de la population.

Les ministres des Finances des pays de la zone euro se réunissent aujourd’hui même à Bruxelles

pour discuter des modalités de ce plan d’assistance.