DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Corée du Nord ne serait pas un allié fiable pour Pékin

Vous lisez:

La Corée du Nord ne serait pas un allié fiable pour Pékin

Taille du texte Aa Aa

Les relations entre la Corée du Nord et la Chine ne seraient pas aussi amicales que ne le suggère cette accolade entre les dirigeants nord-coréen et chinois. Les fuites de télégrammes diplomatiques américains orchestrées par Wikileaks révèlent que Pékin aurait maintes fois grincé des dents à l‘égard de son allié. Des responsables chinois auraient même évoqué une réunification des deux Corées sous le contrôle de Séoul. Un autre aurait également estimé que Pyongyang avait été “trop loin” en procédant l’an dernier à son deuxième essai nucléaire. Pékin ne considèrerait plus Pyongyang comme un allié “utile ou fiable”.

“La Chine ne commentera pas le contenu de ces révélations, a indiqué ce mardi, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, tout en soulignant qu’elle espèrait que les Etats-Unis allaient résoudre de façon appropriée ce dossier.”

Coïncidence ou pas, la Corée du Nord a affirmé ce mardi disposer de plusieurs milliers de centrifugeuses sur un site d’enrichissement d’uranium. Ce qui confirme les récentes déclarations d’un expert américain.

Or, les tensions se sont déja ravivées brutalement depuis le bombardement la semaine dernière de l‘île sud-coréenne de

Yeonpyeong par son voisin du Nord.

A Séoul, des centaines de manifestants fustigeaient le régime nord-coréen de Kim Jong-Il tandis que le Japon préconisait une réunion d’urgence pour tenter d’apaiser les tensions intercoréennes.

Avec AFP et Reuters