DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Côte d'Ivoire: 8 morts dans des violences post-electorales

Vous lisez:

Côte d'Ivoire: 8 morts dans des violences post-electorales

Taille du texte Aa Aa

En Côte d’Ivoire, les résultats de la présidentielle se font toujours attendre. Et cette attente aiguise les antagonismes. La nuit dernière, à Abidjan, des hommes armés ont attaqués un local appartenant au candidat de l’opposition Alassane Ouattara. Huit de ses militants ont été tuées. Cela s’est passé en dépit du couvre-feu instauré depuis dimanche dernier. Un des témoins raconte. “C’est à partir de 22h45 que les coups ont commencé à retentir. Cela a duré trente minutes. Après avoir tué les gens, ils ont grimpé sur le mur, là, pour pouvoir descendre des gens ici. Ensuite, ils ont jeté des gaz lacrymogènes pour que les gens ne puissent pas sortir et voir ce qui s’est passé. Et quand ils ont fini de tuer les gens, ils sont partis.”

Les dissensions se retrouvent jusque dans la commission électorale indépendante. Ainsi, mardi soir, un des partisans de Laurent Gbagbo a arraché les feuilles de résultat, des mains du président de cette commission.

Par journaux interposés, les deux camps s’accusent mutuellement de fraudes. Ce scrutin présidentiel est censé mettre un terme à dix ans de crise en Cote d’Ivoire. Mais de nombreux observateurs craignent une flambée de violences, dès l’annonce des résultats. Ces derniers jours, l’ONU a multiplié les appels au calme.