DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Séoul, en état d'alerte, poursuit ses manoeuvres militaires

Vous lisez:

Séoul, en état d'alerte, poursuit ses manoeuvres militaires

Taille du texte Aa Aa

La Corée du Sud est toujours en état d’alerte face à la menace d’attaques de la part de son voisin du nord. Séoul vient de mener plusieurs exercices militaires conjoints avec les Etats-Unis. Et déjà, on évoque de nouvelles manoeuvres dès la semaine prochaine. En parallèle, la marine américaine est largement déployée dans la région, pour cause d’exercices d’entrainement avec le Japon.

Cette zone est en ébullition depuis une dizaine de jours. Tout a commencé avec le bombardement par Pyongyang, d’une île sud-coréenne. Bilan : quatre morts. Un peu partout dans le monde, on s’inquiète de ce qui est perçu comme une provocation.

Dans le même temps, certaines sources, à Séoul, croient savoir que le régime de Kim Jong-Il prépare de nouvelles attaques. A l’issue d’une réunion de la commission du renseignement, Kwon Young-se, un des responsables de cette commission, confirme l’existence de ces menaces. “Il ne faut pas les sur-estimer, dit-il, mais encore moins les sous-estimer”. Et de conclure : “La Corée du Nord poursuit ses provocations”.

Ce jeudi, plusieurs centaines de personnes ont manifesté leur colère à Séoul. Ils dénoncent l’attitude du régime nord-coréen, et ils exigent de leur gouvernement, une réponse beaucoup plus ferme à l’encontre de Pyongyang.