DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne prise de court par une grève des contrôleurs aériens

Vous lisez:

L'Espagne prise de court par une grève des contrôleurs aériens

Taille du texte Aa Aa

Conséquence d’une grève surprise des aiguilleurs du ciel qui a démarré subitement hier à 17h, la situation est devenue chaotique dans la plupart des aéroports espagnols. Exception faite de l’Andalousie, l’ensemble de l’espace aérien du pays a dû être fermé. Pour faire face à cette situation inédite, le gouvernement a décidé de déployer les grands moyens. Des militaires assurent notamment l’intérim en attendant la fin du débrayage.

“Le gouvernement a décidé de continuer à utilser tous les instruments prévus par la loi pour éviter qu’un groupe de travailleurs qui défendent certains de leurs privilèges ne porte gravement atteinte à l‘équilibre de la nation, a déclaré le ministre de l’intérieur Alfredo Pérez Rubalcaba.”

Le gouvernement, qui se dit même prêt à déclarer l‘état d’urgence à l’issue du conseil des ministres extraordinaire de ce jour, si la situation en venait à se prolonger. Ce qui impliquerait alors un retour au travail pour l’ensemble des contrôleurs.

Quant aux plus recalcitrants qui refuseraient toujours de se présenter à leurs postes, ils pourraient être traduits devant la justice, au risque de se voir infliger de sévères peines de prison.