DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sortie de piste meurtrière d'un Tupolev à Moscou

Vous lisez:

Sortie de piste meurtrière d'un Tupolev à Moscou

Taille du texte Aa Aa

Que s’est-il exactement passé samedi matin à l’aéroport de Domodedovo, à Moscou ? Un avion de ligne qui transportait 163 personnes et 9 membres d‘équipage a été forcé d’atterrir en urgence, 30 minutes seulement après avoir décollé d’un autre aéroport moscovite. En cause, l’arrêt brutal de trois réacteurs de l’appareil et une panne du système de navigation. Au moins 2 personnes ont péri. Des dizaines d’autres sont à l’hôpital, dont certaines dans un état critique. Les passagers ont vu leur vie défiler en quelques secondes.

“L’avion s’est brisé en deux, raconte l’un d’eux. Il s’est brisé en deux après une avarie des moteurs. Par chance, il a réussi à s’arrêter deux mètres avant la clôture. S’il l’avait heurtée de plein fouet, on ne serait sans doute plus là.”

Un miracle en somme, surtout quand on découvre les images du crash qui montrent un appareil échoué contre des arbres et littéralement brisé en deux, à l’issue de sa course. Miracle aussi car les pilotes ont pour ainsi dire été forcés d’atterrir en aveugle, en l’absence d‘électricité à bord durant les dernières minutes.

Le tupolev-154 parti 30 minutes plus tôt de l’aéroport de Vnokovo au sud de Moscou devait se rendre à Makhatchkala au Daguestan. L’une des victimes n’est autre que le frère du président de cette république du Nord-Caucase.

Les boites noires sont actuellement en cours d’examen et une enquête criminelle a été ouverte.

En avril dernier, le crash d’un avion du même type avait causé la mort de 96 personnes dont l’ancien président polonais Lech Kaczynski.