DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Situation ubuesque en Côte d'Ivoire : 2 présidents prêtent serment

Vous lisez:

Situation ubuesque en Côte d'Ivoire : 2 présidents prêtent serment

Taille du texte Aa Aa

1 fauteuil pour 2 dans un pays divisé, la Côte d’Ivoire.

Laurent Gabgbo, président autoproclamé, qui a prêté serment hier au palais présidentiel d’Abidjan devant 200 personnes.

Et puis Alassane Ouattara, aux côtés du premier ministre Guillaume Soro qu’il a reconduit dans ses fonctions. Véritable vainqueur du scrutin pour la commission électorale indépendante, Ouattara a lui aussi prêté serment, mais par simple courrier. Le Nord, à majorité musulmane, lui est acquis.

Laurent Ggagbo peut compter lui sur un soutien massif des chefs de l’armée régulière. Un avantage de taille qui lui a permis de faire annuler la victoire de son opposant, pourtant adoubé par l’ONU et la majorité des dirigeants occidentaux.

Après de violentes tensions qui ont fait 2 morts dans la nuit de vendredi à samedi, d’autres incidents sporadiques ont éclaté la nuit dernière. Mais à priori, sans gravité.

Mis au ban de la communauté internationale, Laurent Gabgo s’accroche au pouvoir. Problème, le pays pourrait se voir refuser un allègement de sa dette de plus de 2 milliards d’euros de la part du FMI. Son directeur général ayant affirmé qu’il ne travaillerait pas avec un gouvernement non reconnu par l’ONU. Autrement dit, pas avec Laurent Ggabgo.