DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athènes: échauffourées entre jeunes et policiers

Vous lisez:

Athènes: échauffourées entre jeunes et policiers

Taille du texte Aa Aa

“Insoumission”, “Grève générale”, “A bas la junte UE-FMI”… C’est à coup de slogans et de coktails molotovs que des milliers de jeunes grecques ont manifesté ce lundi soir à Athènes.

En fin de journée, des échauffourées ont éclaté entre anarchistes, gauchistes extrémistes et forces anti-émeutes. Trois personnes ont été blessées.

Un avant-goût peut-être de ce qui attend le directeur général du FMI Dominique Strauss Khan en visite en Grèce pour deux jours, afin de faire le point sur le programme d’austérité du gouvernement Papandréou.

5.000 personnes s‘étaient mobilisées dans la soirée, 3.000 le matin. La première manifestation avait été pacifique.

A l’origine, ces manifestations avaient pour but de commémorer la mort d’un adolescent, tué il y a deux ans par un policier.

Alexis Grigoropoulos avait 15 ans au moment des faits.

Sa mort avait provoqué des troubles urbains inédits pendant plus d’un mois dans les grandes villes du pays. Elle a également contribué à la radicalisation d’une partie de la jeunesse grecque.