DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Domination écrasante du parti au pouvoir en Egypte

Vous lisez:

Domination écrasante du parti au pouvoir en Egypte

Taille du texte Aa Aa

Avec le boycottage du second tour des législatives dimanche, par les principales formations d’opposition, le parti national démocrate, le PND, obtient 92% des sièges à l’assemblée.

La commission indépendante pour l’observation des élections a demandé au président Moubarak de dissoudre cette nouvelle assemblée, après les irrégularités constatées : “Nous estimons que la quantité des irrégularités qui ont lieu lors des législatives est énorme, a déclaré son responsable Magdy Abdel Hamid, et a corrompu le processus électoral en entier.”

Le maintien du PND et le recul des Frères Musulmans était prévu, mais pas à cette échelle. Dans la future chambre, les islamistes n’auront aucun député. D’où la colère de Mohamed Morsy, l’un de ses membres : “Ce parlement est invalide depuis le début parce que le tribunal administratif a émis beaucoup de jugements pour annuler l‘élection et stopper le processus pour près de la moitié des circonscriptions et des sièges.”

Avec l’annonce de ces résultats préliminaires nous avons une vision claire de ce que sera le prochain parlement, l’opposition y aura très peu de sièges, alors que le PND a gagné une confortable majorité. Ces résultats préfigurent ce que sera l‘élection présidentielle de 2001, l’affrontement entre des partis d’opposition marginaux et un parti qui contrôle toute la vie politique égyptienne.