DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le TPI appelle la Serbie à faire plus pour arrêter Mladic

Vous lisez:

Le TPI appelle la Serbie à faire plus pour arrêter Mladic

Taille du texte Aa Aa

La Serbie fait-elle assez pour arrêter les criminels de guerre ? Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie a lancé un nouveau cri d’alarme à l’ONU. A New York, le procureur Serge Brammertz a appellé Belgrade à tout faire pour arrêter Ratko Mladic, ex-chef militaire des Serbes de Bosnie, et Goran Hadzic, un ancien leader des Serbes de Croatie.

“La Serbie détient la clé pour arrêter Ratko Mladic et Goran Hadzic, a déclaré Serge Brammetz. Ces fugitifs peuvent être traduits en justice si tous les acteurs sont suffisamment impliqués. L’incapacité à arrêter Mladic et Hadzic ralentit la réconciliation dans la région et nuie à la crédibilité du système judiciaire international tout entier.”

L’arrestation de Mladic et et Hadzic demeure une condition au rapprochement de la Serbie à l’Union européenne.

Ratko Mladic, 68 ans, est introuvable depuis la fin de la guerre dans les Balkans, il y a 15 ans.

Inculpé de génocide par le TPI, l’ancien chef militaire est considéré comme le principal responsable du massacre de Srebrenica, qui a coûté la vie à 8.000 Musulmans de Bosnie en 1995.