DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irlande : les propriétaires au bord du gouffre de plus en plus nombreux

Vous lisez:

Irlande : les propriétaires au bord du gouffre de plus en plus nombreux

Taille du texte Aa Aa

Ce devait être le nouveau quartier résidentiel à la mode. Belmayne Park, dans le nord de Dublin, était un lotissement promis à un bel avenir, jusqu‘à l’arrêt brutal du chantier, début 2008, au plus fort de la crise immobilière. La famille Goulding venait de s’installer dans une maison achetée 460.000 euros. Elle n’en vaut plus que 280.000. Michael Goulding a perdu son emploi entretemps. Et les traites sont de plus en plus difficiles à payer. Le rêve a tourné court.

“Ici, ce devait être la rue principale ?”, demande notre reporter Valérie Zabriskie.

“L’entrée est juste là-haut”, explique le père de famille. “On était censé tourner à gauche pour arriver sur la rue principale. Vous avez là les appartements, les magasins plus bas. Cette partie-là devait être identique à celle-ci, pour avoir la même chose des deux côtés… Il devait y avoir une bibliothèque, un pub, tous les services du lotissement devaient se trouver là. Et pour l’instant, il n’y a pas même un magasin.”

Pour acquérir leur maison, aujourd’hui située dans un lotissement fantôme, les Goulding ont emprunté sur 30 ans. En raison de leurs difficultés, ils ne paient plus que les intérêts et vivent dans la peur d‘être expropriés comme certains de leurs voisins :

“On estime que d’ici la fin de l’année, près de 250.000 propriétaires irlandais deviendront insolvables. Cela signifie qu’ils ne pourront plus rembourser les prêts pour des maisons achetées durant les années de boom et qui valent aujourd’hui 40% de moins. Maintenant que le plan d’aide de l’Union et du FMI est enclenché, beaucoup de ces propriétaires craignent de devenir la génération sacrifiée d’Irlande”, conclut notre envoyée spéciale.