DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington, Tokyo, Séoul, front uni contre Pyongyang et Pékin

Vous lisez:

Washington, Tokyo, Séoul, front uni contre Pyongyang et Pékin

Taille du texte Aa Aa

Un front uni contre la Corée du Nord et Pékin, c’est ce qu’ont montré à Washington les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud. Les ministres des Affaires étrangères des deux pays asiatiques, invités par Hillary Clinton, ont appelé Pékin à faire pression sur Pyongyang. La Chine est la seule puissance à n’avoir pas condamné l’attaque nord-coréenne meurtrière du 23 novembre.

“Nous espérons que la Chine travaillera avec nous pour envoyer un message clair et sans équivoque à la Corée du Nord afin qu’ils démontrent qu’ils ont l’objectif sérieux de mettre fin à leurs actions provocatrices”, a déclaré la secrétaire d’Etat américaine.

Les analystes estiment que Washington est en train de redéfinir ses relations avec Séoul et Tokyo, ce qui pourrait aboutir a un front anti-chinois. D’ailleurs Pékin est d’ores et déjà très fâché par les manoeuvres militaires des trois pays, organisées au large des côtes nord-coréennes.

Séoul a menacé de riposter par des frappes aériennes si le Nord récidivait.